Par Edmond Izuba

Un face à face entre le président du CNSA, Joseph Olengha Nkoy et le président du Rassop, Kyungu wa Kumwanza a eu lieu vendredi 22 décembre à Lubumbashi. C’est une rencontre non officielle entre ces deux supposés opposants.

D’après le président du Rassop Katanga, le président du CNSA est allé lui faire part de sa démarche qui se base principalement sur l’organisation des élections apaisées en RDC. « l’essentiel pour nous c’est d’aller aux élections dans le calme », a affirmé l’ex président de l’assemblée provinciale de l’ancienne province du Katanga. « Le président Olengha Nkoy nous a aussi parlé de la décrispation politique à venir », ajoute-t-il.

Kyungu wa Kumuanza rappelle également qu’ils ne sont pas ennemis mais ils sont tous fils du pays en saluant l’initiative de Joseph Olenga Nkoy. « Je remercie la présence du président Olengha Nkoy qui est venu me voir (…) Depuis un certain temps, je suis en train de vivre ce que je suis en train de vivre, sans liberté… Dans l’ensemble politique, ce sont des gestes largement positifs. On n’est pas des ennemis », poursuit-il.

« On est les enfants d’un même pays. Nous n’avons qu’un seul pays, le notre, la République démocratique du Congo. Il y a la diversité d’idées, il y a la diversité d’opinions. Mais, on n’est pas des ennemis. Il est venu me voir en sa qualité du président du CNSA et j’appuie la démarche dans le sens de la décrispation pour que nous allions aux élections pas dans le déchirement mais plutôt dans la paix et dans la concorde, et dans la fraternité et que le meilleur l’emporte. Nous n’avons pas besoin de nous entre-déchirer pour ça », a-t-il conclu.