Par CAS-INFO

Le vice-président de la CENI Norbert Basengezi est membre du PPRD. Ça, c’est connu. Il est proche du pouvoir, ce n’est un secret pour personne. Mais qu’il participe à des réunions stratégiques où il est question des élections, avec un parti politique, voilà qui suscite des interrogations.

Le chef de l’État Joseph Kabila a en effet réuni ses troupes mardi pour évoquer les prochaines élections. Parmi les convives, un certain Norbert Basengezi, sur la photo derrière le président de la Republique. Le numéro deux de la CENI, considéré par certains comme le vrai patron de la centrale électorale a ainsi pu écouter Joseph Kabila mobiliser le PPRD pour remporter les prochains scrutins. « Le chef de l’État nous a instruit à nous préparer à gagner les élections », a déclaré  à Top Congo, le président de la ligue des jeunes du parti présidentiel.

Norbert Basengezi, comme les autres responsables de la CENI, est un mandataire d’un parti politique. S’afficher à Kingakati en pleine polémique sur la CENI ne manquera pas de faire parler. Selon l’article 20 de la loi organique instituant la CENI, avant d’entrer en fonctions, les membres de la CENI prennent l’engagement solennel devant la cour constitutionnelle de « n’exercer aucune activité susceptible de nuire à l’indépendance, la neutralité et la transparence de la commission électorale nationale indépendante ».