Par Grevisse Tekilazaya

Un autre son de cloche du coté du Mouvement de Libération du Congo. L’idée d’une transition sans Kabila est vivement contestée. C’est une vraie polémique qui s’installe au sein de la nouvelle coalition de l’Opposition.

Lors d’une interview accordée à Top Congo, Fidèle  Babala, député du MLC  avait indiqué  que « le mot transition n’existe pas dans notre constitution ». Pour lui, la constitution a tout prévu.  « Les gens  qui disent  qu’ils feront  une transition sans Kabila, qu’ils nous donnent le mode d’emploi. La réalité est qu’il est le chef de l’Etat jusque là, bien qu’il ne soit plus légitime », a t-il rajouté.

En fin de compte, il s’est interrogé sur  « le chemin » que devront emprunter ceux qui réclament une transition sans Kabila. C’est Joseph Kabila qui doit organiser les élections, a-t-il conclu.