Par Grevisse Tekilazaya 

Les évêques ne sont  « pas du tout satisfaits de la mise œuvre de l’accord de la Saint Sylvestre », a fait savoir, le secrétaire général de la CENCO, Monsieur l’abbé Donatien NShole à Top Congo. Ce constat se dégage au regard des réactions enregistrées au sein de la classe politique congolaise ainsi que des forces vives suite à la publication du calendrier électoral par la CENI.

« Nous sommes curieux de savoir comment est ce que les politiques, les forces vives perçoivent la mise en œuvre de cet accord.   Les évêques vont se réunir en session extraordinaire du 22 au 24 novembre. Ca signifie que les choses ne vont pas normalement» , explique le secrétaire de la CENCO.

En effet, c’est sous leurs bons offices que l’accord du 31 décembre a été signé. A noter que, depuis la publication du calendrier électoral, la Cenco n’ a  pas encore livré son avis.  A cette occasion,  les évêques vont donner «une orientation  aux peuples congolais au nom de qui  sont entrain de s’engager»,  rajoute, Monsieur l’abbé Nshole.

4