Par CAS-INFO

La fin de la longue attente sera-t-elle pour la semaine prochaine ? C’est ce qu’indique le centre américain de réflexion, Atlantic Council, qui a reçu le président de la CENI Corneille Nangaa le jeudi 5 octobre à son siège de Washington.

Corneille Nangaa à Atlantic Council le 5 Octobre 2017
« [Dans son exposé], M. Nangaa a informé les participants du calendrier, de la structure et des procédures électorales à venir de la RDC, qui doivent être annoncés publiquement à Kinshasa la semaine prochaine », explique le centre de recherche sur son site internet.

Accompagné de l’ambassadeur de RDC aux États-Unis, François Balumuene, Corneille Nangaa a également évoqué les difficultés logistiques auxquelles le pays est confronté, tout en exprimant son optimisme pour la suite des opérations, ajoute Atlantic Council.

Ces assurances interviennent au moment même où l’agence britannique de presse Reuters, citant des sources anonymes de la CENI évoquait l’impossibilité de tenir les élections en RDC avant la fin de l’année 2018.

Corneille Nangaa, a pour sa part, de nouveau salué les près de 42 millions d’électeurs déjà enregistrés. Par ailleurs « l’amélioration de la situation sécuritaire dans la région du Kasaï devrait permettre aux autorités de terminer le processus à la fin de l’année », a-t-il rassuré.