Par GT

C’est l’image du jour. Côte à côte et entourant l’ambassadrice américaine, Nikki Haley, les leaders de l’Opposition ont affiché leur unité pour le « départ » qu’ils appellent de leur voeu, du Chef de l’Etat, Joseph Kabila. Parmi eux, l’homme qui fait beaucoup parler ces dernières 48 heures : Vital Kamerhe.


Après voir acté le retrait de son représentant au sein du gouvernement Tshibala et appelé les membres du cabinet Kangudia à démissionner, le président national de l’UNC pousse encore un peu plus loin sa détermination à en découdre avec Joseph Kabila.  Pour le député UNC Juvénal Munubo, « la solution à la crise politique passe par l’unité de l’opposition », a-t-il déclaré à CAS-INFO.

« J’estime que même si on n’a pas encore formalisé un front commun  de l’opposition,  mais le fait  que les leaders de l’opposition arrivent à harmoniser le message  à donner à l’ambassadrice américaine à l’ONU, C’est déjà bien. Cela donne des raisons d’espérer. La solution passe par l’unité de l’opposition », a poursuivi Juvénal Munubo

Après avoir rejoint le dialogue de la cité de l’UA fin 2016 en s’attirant les foudres du Rassemblement, Vital Kamerhe semble avoir choisi de changer de stratégie. D’unir  ses forces à celle de la « vraie » Opposition, selon l’expression de certains cadre, dans la lutte contre Joseph Kabila.