Par Grevisse Tekilazaya

Alors que l’annonce a été faite pour l’examen des motions de défiance lors de la plénière de ce mardi 10 octobre à l’assemblée nationale, une frange de l’opposition vient de suspendre sa participation aux plénières  et promet de réagir d’ici peu, rapporte Jean Bertrand Ewanga contacté par CAS-INFO. D’après le député national ex UNC, désormais à la tête du FCR,  la démocratie souffre d’application au sein de l’Assemblée nationale

« Le processus démocratique au sein de l’assemblée nationale n’est pas respecté  alors qu’on dit c’est le temple de la démocratie. Nous allons nous retrouver et communiquer le plus rapidement possible le compte rendu de la réunion qui est prévue. Nous allons réagir. », a-t-il indiqué

Par ailleurs, Jean Bertrand Ewanga reste optimiste concernant leur retour dans l’hémicycle mais après évaluation avec les autres députés en réponse à leur préoccupation.