Par Marcel Kitambala

Le Porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende n’a pas tardé à réagir après le discours du chef de l’État Joseph Kabila à l’ONU, ce samedi 23 septembre.

Dans une interview accordée à CAS-INFO, le Ministre de communication et médias, a indiqué que le président de la République a prononcé un discours très responsable devant les Nations du monde. « Le chef de l’État s’est adressé au monde avec un discours très responsable », a-t-il déclaré.

« C’est normal pour un chef de l’État de solliciter une aide quand son pays va aux élections. Nous ne demandons rien que les conditions de paix dont nous avons besoin. Nous ne vivons pas sur une île à ma connaissance. Donc, le monde doit nous aider à créer les conditions de paix pour nous permettre d’avoir des bonnes élections. Et il n’est pas interdit de chercher que ceux de bonne volonté qui peuvent nous aider à organiser les élections dont nous connaissons le coût. Pour les élections nous avons un problème de financement », a-t-il conclu.

Dans son allocution, Joseph Kabila a répété que le cap des élections était fixé tout rejetant l’ingérence étrangère et tout « diktat ».