La directrice pour la région Afrique centrale de l’ONG américaine Human Rights Watch (HRW), Ida Sawyer exige la remise en liberté du directeur exécutif de l’ONG Justicia arrêté à Lubumbashi, hier lundi 31 juillet, lors de la marche « pacifique » de la Lucha.

« Timothée Mbuya, activiste des droits humains et président de Justicia à Lubumbashi, arrêté hier. Il doit être libéré », a déclaré Ida Sawyer dans son compte twitter.

L’un de ces avocats, Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a déclaré à Cas-info que le « présumé sera libéré demain ».

Maître Timothée Mbuya, directeur exécutif de l’ONG Justicia basée à Lubumbashi et membre de la coalition de 33 ONG militant pour le respect de la constitution a été arrêté hier lundi 31 juillet dans la capitale de la province du Haut-Katanga par des agents de sécurité lors de la marche « pacifique » de Mouvement citoyen organisée dans plusieurs villes du pays pour réclamer à la CENI, la publication du calendrier électoral.