Le chef de l’État est reparti en tournée en provinces. Après le Kasaï central et le Kasaï Oriental au début du mois, Joseph Kabila a pris le volant de sa voiture lundi. Direction, Tshikapa, dans le Kasaï.

Avant de rejoindre sa destination finale du jour, le chef de l’État a fait plus arrêts sur sa route. Kenge, Masi, Kikwit. Partout plusieurs personnes, particulièrement, des partisans du PPRD, le parti présidentiel se sont massés le long de son parcours pour l’apercevoir.

Joseph Kabila a pu surtout savourer un bain de foule du le pont Loange envahi par des nombreux militants. Rebaptisé pont du cinquantenaire, il constitue une des meilleures réalisations du chef de l’État durant son premier quinquennat.

Construit grâce au co-financement la Banque mondiale et du Gouvernement congolais, le pont Loange a été inauguré en 2010 par le président de la république, permettant ainsi de relier les provinces du Bandundu et du Kasaï.

Dans le Kasaï, Joseph Kabila va continuer à s’enquérir de la situation sécurité après plusieurs mois de violences. Et en empruntant la nationale numéro 1, le chef de l’État veut aussi passer le message que Kamwina Nsapu c’est terminé.