La Commission électorale nationale indépendante ne lancera pas les opérations d’enrôlement des lecteurs dans l’espace Kasaï. L’annonce a été faite ce vendredi par le président de la Ceni à l’issue d’une rencontre avec une délégation de la SADC qui bouclait son séjour à Kinshasa.

Corneille Nangaa justifie cette décision par l’insécurité grandissante, selon lui, dans cette partie de la République après la séquestration suivie de la décapitation du chef d’antenne de Dekese, le vol du matériel électoral et l’incendie des bureaux de la Ceni à Luebo.

L’annulation des opérations dans le Kasaï risque de retarder le processus électoral. Alors que l’échéance fixée par l’accord du 31 décembre approche à grand pas.