L’offensive diplomatique de Félix Tshisekedi se poursuit en Afrique de l’Ouest. Après le président guinéen Alpha Condé, le président exécutif du Rassemblement a été reçu ce lundi par le président du Mali Ibrahim Boubacar Keita, annonce le porte-parole de l’UDPS Augustin Kabuya.

Si le contenu de leurs échanges n’est pas révélé, le contexte de ce déplacement et la région choisie par Félix Tshisekedi peut tout expliquer.

Plus de deux mois depuis la signature de l’accord du 31 décembre 2016, la mise en œuvre de ce compromis politique tarde à venir.

En allant en Afrique de l’Ouest, le fils de l’opposant historique entend clairement s’inspirer d’une partie du continent qui s’est illustrée par des changement démocratiques ces dernières années