Vers un compromis au sujet du mode de désignation du Premier ministre de transition ? En tout cas, d’après Vital Kamerhe qui l’annonce sur son compte twitter, un compromis a été trouvé et c’est la proposition de l’opposition signataire de l’accord de la cité de l’Union Africaine qui aurait été adoptée.

Celle-ci suggère que le Premier soit sommé par le chef de l’État après consultation avec le président du Conseil des sages du Rassemblement.

Si l’information se confirme d’ici la fin des travaux à huis clos, ce serait une véritable avancée. Alors que Majorité et Rassemblent ont eu du mal depuis des semaines à s’entendre sur la procédure à suivre pour cette nomination tant attendue.