Par Edmond Izuba

Le gouvernement congolais a décidé répondre coup sur coup. La suspension de la coopération bilatérale d’Etat à État, entre la Rdc et la Belgique, aura comme effet la fermeture de la Maison Schengen. Poursuivant le même canal, le gouvernement congolais à travers son vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères a largué dans les réseaux sociaux un communiqué informant la nécessité de fermer dans un bref délai la Maison Schengen à Kinshasa.

Les autorités congolaises n’ont pas resté indifférent face aux déclarations du 04 Janvier 2018 et 10 Janvier 2018 des responsables de la politique belge tendant à mettre fin à la coopération bilatérale.

Dans son conseil des ministres de vendredi dernier, le gouvernement congolais s’est plaint du comportement de leurs homologues qui avaient préféré communiquer par la voie des réseaux sociaux une décision aussi importante, celle de suspendre la coopération bilatérale.