Par Djodjo Vondi

Le gouvernement a décidé de fermer tous les camps des combattants FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans l’est du pays.

C’est ce qu’a affirmé le Vice – Premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Henry Mova Sakany au cours de la 9e réunion du conseil de ministre tenue le mardi 20 mars. Pour le gouvernement ces rebelles rwandais cantonnés dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu doivent « impérativement » rentrer au Rwanda.

«  le Vice – Premier Ministre de l’intérieur et sécurité a confirmé la décision de fermeture par le gouvernement congolais des sites abritant les FDLR. Dans le site de Walungu/ Province du Sud-Kivu, ces rebelles Rwandais doivent impérativement rentrer dans leurs pays «  a affirmé le gouvernement