Par Roberto Tshahe

La Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC) a adressé un courrier au président Kabila, où elle plaide pour un remaniement gouvernemental à l’urgence. La lettre a été envoyée mardi 13 mars.

« La participation des différents partis et plateformes politiques à la gestion des institutions politiques et publiques, mérite d’être reconsidérée et appelle un remaniement d’urgence du gouvernement des institutions politiques, des institutions publiques et services de l’État », peut-il être lu.

Précédemment, cette structure étayait sa demande « au regard des chambardements intervenus dans le rang » des signataires de l’Accord de la Saint-Sylvestre auquel la notoriété « s’en trouve intentionnellement affectée au point qu’elle impose l’ultime nécessité de recherche immédiate d’un compromis politique réévalué sur le processus électoral ».