Par Roberto Tshahe

Dans le chapelet de ses éclaircissements à la presse ce lundi 19 décembre dans la capitale kinoise, la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) est revenue sur les attaques enregistrées à l’encontre de l’archevêque de Kinshasa, le Cardinal Monsengwo : « la communauté tant nationale qu’internationale est témoin d’une série de campagne d’intoxication, de dénigrement, voir de diffamation visant à affaiblir la force morale de l’église, particulièrement de son éminence l’archevêque le Cardinal Laurent Mosengwo et à détourner l’attention du peuple des vrais enjeux ».

Les évêques se sont donc attardés sur cet épisode en exprimant leur attachement au Cardinal Monsengwo : « nous réaffirmons notre soutien et notre proximité au Cardinal Archevêque de Kinshasa ».