Par Grevisse Tekilazaya

En RDC, le nombre des réfugiés devient très inquiétant. La situation va de mal en pis. Plus de 5500 personnes ont quitté leur domicile pour se réfugier dans d’autres coins de l’Afrique. Le Conseil norvégien pour les réfugiés (CNR) en RDC peint un tableau très sombre de la situation que traverse le Congo-Kinshasa.

 »C’est une méga crise. Le nombre de personnes fuyant la violence est du jamais-vu, dépassant la Syrie, le Yémen et l’Irak  » a déclaré Ulrika Blom, directrice du CNR en RDC. Cette situation crée de l’instabilité dans la région. Il y a peu de temps,  la Zambie s’est plaint également du nombre des réfugiés venus de la RDC.

 »La fatigue des donateurs, le désintérêt géopolitique et les crises concurrentes ont poussé le Congo loin dans la liste des priorités de la communauté internationale » a deploré Ulrika Blom. L’Organisation des Nations Unies a tiré la sonnette d’alarme en octobre, mais moins de la moitié des fonds nécessaires ont été récoltés.