Par Grevisse Tekilazaya 

Ils étaient au nombre de quatre, le weekend dernier, à se rendre  aux forces armées de la République Démocratique du Congo. En présence de hauts responsables des FARDC, ces miliciens ont déposé leurs armes et se sont dits prêts à intégrer l’armée congolaise.

Un geste tant salué par le porte parole de l’opération Sukola, Marc Hazukayi, qui, par cette action, a montré combien les FARDC s’impliquent davantage afin d’éradiquer tous les groupes armés qui écument  la partie Est de la RDC. Et d’ajouter que : « ‘l’étau se resserre ».

En proie de guerres récurrentes, l’Est de la RDC est  miné par de groupes rebelles. Suite à l’insécurité grandissante observée dans ce coin du pays, la population traverse de longs trajets pour s’échapper aux représailles.