Par Joe Kazumba /stagiaire

Près de 20 personnes tuées par des présumés miliciens d’ADF à Beni au Nord-Kivu, à l’est de la RDC, a signalé dans les médias la Société civile de Béni, mercredi 07 mars.

« Nous sommes encore dans la consternation. Il y a eu une attaque dans le village de Mangolikene, c’est au sud-est de la ville de Beni, où huit personnes ont été sauvagement massacrées par les présumés ADF, plus de dix personnes disparues. Ils ont même incendié des maisons », explique Gilbert Kambale, président de la coordination urbaine de la Société civile de Beni.

Nous sommes à près de « 20 personnes qui ont été massacrées et plus d’une quinzaine portée disparue, y compris des bébés. Le lieu de refuge, c’était l’Ituri. Et maintenant en Ituri aussi, les massacres ont commencé », soupire-t-il.