Par Joe Kazumba

La cheffe de la MONUSCO Leila Zerrougui et le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien Paluku, se sont entretenu jeudi 22 mars à Goma, chef-lieu de cette province de l’Est de la RDC. Un échange qui visait mettre au clair les menaces sécuritaires auxquelles fait face les populations locales.

« Nous avions eu une discussion franche pour identifier les problèmes, mais aussi les solutions et savoir comment travailler ensemble pour réduire la menace des groupes armés, pour ramener la paix et la sécurité dans la région, pour donner des opportunités à la population du Nord-Kivu… » S’est expliquée la cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Cet échange « constructif », a dit Leila Zerrougui, est « une opportunité pour plus de stabilité et pas pour préparer une instabilité ».