Par Dieumerci Matondo

La Conférence Episcopale Nationale du Congo condamne la répression contre les manifestants  lors de la marche du 21 janvier. Dans un communiqué rendu public mardi 23 janvier, elle exige la libération de « trois personnes arrêtées à Béni dont un prêtre et deux ingénieurs agronomes ».(Okapi)

«C’est avec grande consternation que nous avons appris de son excellence Mgr Melchisédech Sikuli, évêque de Butembo-Beni, l’enlèvement de M. l’Abbé Robert Masinda et deux ingénieurs agronomes : MM. Dieudonné Sirasa Sangala et Augustin Vyunza, à Beni le 22 janvier à 18h30 alors qu’ils revenaient des champs», précise ce communiqué. 

En ce sens, le président de la CENCO, Mgr Marcel Utembi déplore le comportement des agents de l’ordre qui, d’après lui, « prennent pour cibles, les ecclésiastiques». Ce dernier estime qu’il s’agit bien là des actes « barbares ». Plus loin,  ce prélat catholique souligne que ces trois personnes ont été arrêtées  dans des  circonstances qui n’ont aucun lien avec la marche. Elles  revenaient du « champ »enrichit la note.