Par Roberto Tshahe

Prévue pour ce mardi 06 mars 2018, la rencontre entre le président de la République et les géants miniers vient d’être reportée pour une date ultérieure.

Les raisons de ce report n’ont pas était signalé, mais d’après les sources concordantes de cas-infos, cette réunion devrait avoir lieu ce matin, mais elle a été reporté.

Rappelons que les modifications et insertions apportées au code minier congolais sont axées sur six principaux piliers, à savoir : la gestion des titres miniers, la gestion du domaine minier, la responsabilité sociétale et environnementale, la transparence et la bonne gouvernance, le régime fiscal douanier et de change, et le rôle de l’État et des intervenants dans l’administration.

Le code minier révisé réajuste le barème de la redevance minière avec différents taux parmi lesquels la hausse de 2 à 3,5 % sur les minerais classiques comme le cuivre.  Il introduit un taux de redevance de 10% sur les minerais dits « Stratégiques » au cas où le cobalt ou tout autre produit arrivait à être déclaré comme tel par le gouvernement.

Ce code révisé oblige également aux sociétés minières de réserver 10%  de leur capital à des privés congolais et augmente la part gratuite de l’État de 5 à 1 % à chaque renouvellement de permis d’exploitation.