Par Grevisse Tekilazaya 

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 28 décembre, le Rassemblement confirme son adhésion à la marche initiée par les laïcs catholiques. De ce fait, cette plateforme politique alerte la communauté internationale contre toute action visant à réprimer la population.

 » Le Rassemblement   demande à la Cour Pénale internationale, aux Nations Unies et à l’Union Africaine de mettre en garde le régime KABILA contre toute action visant à reprimer dans le sang et dans la violence l’expression pacifique des compatriotes civils qui exercent leur liberté de manifestation », reprend ce communiqué signé par son président, Félix Tshisekedi.

A deux jours de la manifestation tant attendu en RDC,  plusieurs plateformes politiques ainsi que des mouvements citoyens  se sont prononcés pour cet événement. La dernière, pour l’instant, à s’être prononcé, c’est bien le Rassemblement. Toute fois,  la position de certaines de ces leaders-du Rassemblement- a été déjà connue. C’est à l’instar de Moise Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle pour le G7,  en exile politique.