Par Roberto Tshahe

Dans une déclaration faite lundi 26 février au sujet de la marche organisée par le Comité laïc de coordination (CLC), le porte-parole de la Majorité présidentielle, Alain Atundu, estime que les chrétiens catholiques sont manipulés par les opposants en manque de positionnement.

« Les chrétiens catholiques sont dépités par cette manipulation d’un groupe, une manipulation confusionniste. Au début, les chrétiens étaient convaincus qu’il s’agissait d’une initiative des chrétiens catholiques, mais après les déclarations sans ambages du secrétaire général de l’UDPS, cette connivence a mis en mal beaucoup de chrétiens. Et ils en sont arrivés à se demander pour qui travaille ce groupe, pourquoi ces manœuvres qui auront finalement comme résultat de retarder les élections », analysait-il.

Il ajoute encore que pour « la Majorité présidentielle, la conclusion est simple : les politiciens radicalisés du Rassemblement se cachent derrière les chrétiens, instrumentalisent ces chrétiens pour créer une atmosphère de chaos, de désordre politique, pour remettre à l’honneur leur plan initial de prise de pouvoir par des moyens non démocratiques, de préférence par la violence et la rue ».