Par CAS-INFO

À l’occasion du sommet extraordinaire de la double Troïka ce mardi à Luanda, le président angolais s’est félicité de l’évolution de la situation politique en RDC.

« Les progrès réalisés par le gouvernement congolais sous le leadership du Président Joseph Kabila, dans l’application des aspects fondamentaux, notamment la fixation des élections au 23 décembre de cette année, sont des signes qui peuvent contribuer à renforcer la confiance mutuelle entre le gouvernement, l’opposition et la société civile. », a déclaré João Lourenço devant les chefs d’États de la région.

Le président de l’Angola en a profité pour appeler toutes les parties impliquées dans le processus électoral « à faire preuve de sagesse, de patriotisme et de plus de retenue dans les moments critiques, considérant en premier lieu les intérêts nationaux. ».

Pour Lourenço, le nouveau climat en RDC « va aider à aplanir les différences et créer les espaces de convergence qui privilégient la paix, la sécurité, la stabilité et la réconciliation nationale. », a-t-il espéré avant d’exprimer sa préoccupation sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays, où, a-t-il déploré, les groupes armés et particulièrement les ADF, continuent à tuer la population et à empêcher le développement économique et social du pays.