Par Roberto Tshahe

Les Nations unies ont lancé mercredi un appel de fonds de 1,68 milliard de dollars (1,37 milliards d’euros) pour une aide humanitaire en faveur de la République démocratique du Congo, où la situation a atteint un « point de rupture ».

« L’ampleur de la crise en RDC est un véritable défi Personne ne s’attendait à ce que la crise humanitaire s’aggrave à ce point l’an dernier « , a déclaré le représentant de l’agence de l’ONU pour les migrants (OIM) dans ce pays, Jean-Philippe Chauzy, lors d’une conférence de presse à Genève.

Pour le représentant de l’ONU, si ce montant n’est pas réuni il y aura mort d’hommes. « Si nous n’obtenons pas un tel niveau de financement, des gens vont mourir. Je veux être clair à ce sujet », a-t-il dit.