Par CAS-INFO

L’Union européenne a affirmé vendredi qu’elle s’était engagée à débloquer 77 millions d’euros destinés à répondre à la crise humanitaire en RDC. Annonce faite à Genève, à l’occasion de la conférence des donateurs coorganisée avec les Nations unies. L’occasion pour l’UE de rappeler la situation préoccupante sur le terrain. Alors que les autorités congolaises se sont opposées à cette rencontre.

« Les besoins humanitaires en RDC ont doublé au cours de l’année dernière », a expliqué l’UE dans un communiqué. L’institution européenne indique en effet que plus de « 16 millions de personnes sont touchées par la crise » et que 13 millions ont besoin d’aide humanitaire dans l’ensemble du pays. Par ailleurs Plus de 5 millions de personnes sont actuellement déplacées, dont 4,5 millions à l’intérieur du pays et 630 000 qui ont fui vers les pays voisins. Un tableau qui n’est pas souvent partagé par le gouvernement congolais, grand absent de la conférence de Genève.

L’UE exprime de son côté le besoin d’intervenir dans l’urgence et sans entrave. « Sur le montant annoncé aujourd’hui, 49,5 millions d’euros seront destinés à faire face à l’aggravation de la crise humanitaire en RDC et à financer les services de vols humanitaires vers les zones les plus reculées du pays. 27,6 millions d’euros seront également consacrés à la santé, à la sécurité alimentaire, à l’éducation et au renforcement de la résilience en RDC », rassure l’UE, à l’issue de la conférence de Genève.