Par Grevisse Tekilazaya 

C’est un « hold up électoral », pensent les cadres du Rassemblement aile Kasavubu.  Dans un communiqué, cette plate forme politique durcit le ton. Elle  s’oppose au projet de loi adopté à l’assemblée nationale par les députés. Une prise de position qui suscite un remous au sein de cette famille politique.

« Ce projet de loi électoral crache sur le multipartisme intégral pour lequel  nos compatriotes avait versé leur sans vers les années 90.La base du Rassemblement des forces politiques exige que la loi de 2011 soit en vigueur soit gardé l’état. Nous demandons au peule congolais de barrer la route à ce projet de loi électoral qui fache », explique son porte parole.

Dans ce même ordre d’idée, « Le Rassemblement inflige un carton rouge et estime qu’on ne change pas les règles du jeu lors de la période de prolongation ». Ce projet de loi électoral a été déposé à l’assemblée nationale par Bruno Tshibala, premier ministre, issu de cette plate forme politique. Puis adopté par les députés. Dans les prochain jours, le sénat va s’y pencher.