La journée internationale de la jeunesse célébrée ce 12 août avait un accent très politique du côté des jeunes du Nord-Kivu. Sous la bannière du conseil provincial de la jeunesse, quelques jeunes ont marché samedi. Au menu : les élections.

Un message que l’on pouvait lire sur leurs banderoles et qu’ils ont transmis à travers un memo au Gouvernorat, à la Monusco et à la Ceni.

Le président de ce conseil des jeunes a expliqué à CAS-INFO qu’ils ont appelé la Monusco à mettre tout en œuvre pour appliquer la résolution 2348 en en érigeant en priorité le processus électoral « C’est la seule solution pour mettre fin à la crise », a-t-il insisté.

« La Ceni doit donner la chance aux congolais d’aller aux élections et jouer pleinement son rôle d’une institution d’appui à la démocratie tout en gardant son indépendance et son impartialité. Elle doit produire le calendrier électoral le plus rapidement possible conformément à l’esprit et la lettre des accords de la Saint sylvestre », ont souligné les marcheurs.

Un message reçu par les responsables de la Ceni au cours d’une réunion entre les deux parties
La jeunesse craint une implosion sociale à une grande échelle et recommande au gouvernement de donner à la Ceni les moyens pour ces élections soient enfin organisées, ont-ils répété.