Par Roberto Tshahe

L’ambassadeur du Canada en République démocratique du Congo Nicolas Simard, a déclaré ce samedi 20 janvier sur son compte tweeter que son pays rappelle le droit constitutionnel de congolais par rapport à la marche du 21 janvier pour exiger la mise en œuvre intégrale de l’accord de saint sylvestre.

« Le Canada rappelle le droit constitutionnel des congolais de se réunir pacifiquement pour demander la mise en œuvre complète de l’accord du 31 décembre 2016, afin d’assurer des élections crédibles et apaisées le 23 décembre 2018 et permettre le 1er transfert non-violent de pouvoir en RDC » a-t-il souligné.

Dans la crise congolaise le Canada garde une ligne davantage favorable au respect des règles et des compromis politiques. Ottawa rappelle souvent la mise en œuvre des mesures de description politique en vue de favoriser un climat apaisé avant les élections.