Par Grevisse Tekilazaya

Le leader du Rassemblement s’apprête à donner le go. A Kinshasa, un accueil très chaleureux  lui a été réservé par la population. Ce retour intervient dans un moment où les relations entre la majorité et l’Opposition demeurent extrêmement tendues. Le long du  boulevard du 30 juin, les militants escortent la jeep qui transporte leur leader. Sur place, des chants contre le régime de Kabila sont entonnés.

Après le communiqué publié par le président du conseil des sages,  le mot d’ordre peut être enfin donné, a rassuré un proche de l’opposition à la rédaction de Cas-Info. Pour cette plateforme politique, la communauté internationale joue souvent l’ « hypocrisie ». Il faut donc que le peuple congolais puisse se prendre en charge.

Les activités dans ce coin de la ville sont quasiment paralysées. Dans  très peu de temps, le président du Rassemblement devra tenir une petite allocution devant ses militants. Comme des us et des coutumes, Félix Tshisekedi devra à cet effet faire un rapport à la base de son séjour à Lubumbashi.