Par CAS-INFO

La Secrétaire Générale du Mouvement de libération du Congo a évidemment explosé de joie vendredi à l’annonce de la décision de la chambre d’appel de la Cour pénale internationale acquittant l’ancien vice-président Jean Pierre Bemba.

« Le plus important est qu’il retrouve d’abord sa fonction de père. Qu’il retrouve sa famille et qu’il aille se recueillir sur la tombe de son père », a d’abord souligné Ève Bazaïba vendredi sur RFI.

Concernant le retour du président national du MLC sur la scène politique, si Ève Bazaïba promet que le parti choisira ses candidats à la présidentielle et aux législatives à l’issue du Congrès du 12 juillet prochain, elle n’a pas en revanche fait de langue de bois quant au rôle que pourrait jouer son champion dans les prochains mois. « Jean Pierre Bemba a la taille à la dimension de notre pays », a-t-elle prévenu en ajoutant qu’il était le seul à même de rassembler. « Vous n’avez qu’à voir le défilé d’hommes politiques de tous bords à la CPI [ces dix dernières années]. Comme si la prison de Bemba était devenue un lieu de pèlerinage ». Incisif.