Par Tony-Antoine

 «La MONUSCO continue à recevoir des informations préoccupantes en provenance du territoire de Djugu dans la province de l’Ituri où des actes de violences contre des populations civiles se poursuivent avec souvent des victimes qui sont des femmes et des enfants », un passage du compte-rendu de la mission onusienne en RDC, publié au cours de son point de presse hebdomadaire mercredi 07 mars à Kinshasa.

La Monusco a rapporté également, « des déplacements de populations dont de nombreux enfants, des actes de violence sexuelle dirigée contre des femmes et l’incendie d’habitations ».

Ces derniers jours des massacres ont endeuillés la province de l’Ituri, au nord-est de la RDC, fauchant la vie de 34 personnes selon le bilan officiel. L’ONG international Médecins sans frontières a rapporté pour sa part de fuites massives de congolais vers l’Ouganda par le canal du lac Albert.