Par CAS-INFO

À quelques heures de la marche appelée par le Comité laïc de coordination, la capitale congolaise prend les allures d’une ville en état de siège. Des barrages érigés le long des artères principales ont été constatés par les journalistes de CAS-INFO. Une opération de contrôle d’identités et de fouille de véhicules confirmée par la Police nationale congolaise.

« Nous conseillons à ceux qui veulent se déplacer de se munir de leurs cartes d’identité », a déclaré à Top Congo le colonel Pierrot Mwana Mputu, porte-parole de la Police.

Un contrôle de « routine » assure la Police, qui vise à « identifier toutes les personnes se trouvant dans les véhicules ».

Cette opération policière intervient toutefois à quelques heures du début de la manifestation des laïcs catholiques. Les contestataires réclament l’application « effective et « complète » de l’Accord de la Saint Sylvestre.