Par Tony-Antoine

Après suspension des activités de la maison Schengen suite à la décision du gouvernement congolais de mettre un terme à cette forme de coopération consulaire, l’Union européenne a réagi dans la soirée du vendredi 02 février. Dans sa déclaration, l’UE tente d’éclaircir la raison d’existence du dispositif Maison Schengen.

« La Maison Schengen est un instrument de mise en œuvre de la politique commune des visas de l’Union européenne destiné à faciliter le traitement des demandes de visa pour les Etats parties au Traité de Schengen », peut-il être lu dans la déclaration de l’UE. La Maison Schengen, dispositif concernant les dix-huit Etats européens qui participent au dispositif consulaire de la maison Schengen se disent « ouverts au dialogue ».

Pour ces pays liés au traité Schengen, de « restrictions envers l’un des Etats membres risquent de porter atteinte à l’effort collectif au bénéfice des congolais ». Cette déclaration commune des Etats européens fait suite de la décision des autorités congolaises de « fermer dans un bref délai la Maison Schengen à Kinshasa». Le gouvernement congolais voulait, ainsi, répondre le royaume de Belgique qui  venait de revoir sa coopération d’Etat à Etat d’avec le Congo au mois de janvier dernier.