Par CAS-INFO

C’est l’une des décisions annoncées par celui qui se nomme désormais président de l’UDPS après sa victoire écrasante ce dimanche à Kinshasa. Porté en triomphe par des centaines de partisans qui avaient pris d’assaut la salle des réunions Maman Antoinette Mobutu de Limete, le premier ministre a promis de récupérer le bâtiment qui abrite le siège du parti à la 10e rue.

« Cet immeuble est le patrimoine propre de l’Udps et je mettrai tout en oeuvre pour que cet immeuble que je baptise ici,  immeuble Tshisekedi, puisse appartenir légalement à l’Udps et abriter les services de la direction nationale de notre parti», a lancé Bruno Tshibala en faisant valoir son nouveau statut de « successeur » d’Étienne Tshisekedi grâce auquel il entend ainsi peser de tout son poids « pour que l’Udps puisse avoir un siège digne de son prestige politique ». 

Le bâtiment est pourtant occupé présentement par le groupe de Jean-Marc Kabund qui détient les documents officiels et les statuts du parti.

Cette décision de s’en prendre au symbole que constitue ce bâtiment de Limete démontre un peu plus la volonté de deux camps d’en découdre. Bruno Tshibala s’est pourtant posé en unificateur du parti lors de sa prise de parole dans ses nouveaux habits de président.