Par Dieumerci Matondo

Soucieux de résoudre la crise politique en République Démocratique du Congo, les présidents João Laurenço et Denis Sassou Nguesso, rencontreront ce mercredi 14 février, Joseph Kabila à Kinshasa. Sans pour autant annoncée dans les médias, cette tripartite se basera aussi sur les questions qui occasionnent la crise dans la région des grands Lacs. Intervenu sur le même sujet, le Chef de la diplomatie Angolaise, Manuel Domingo Augusto déclare ceci : « La RDC est la mère de toutes les crises car ce qui s’y passe affecte toute la région des Grands Lacs ».

Dans la même optique, certaines sources estiment que ces deux homologues du président Joseph Kabila viennent uniquement pour insister sur la sur la tenue des élections en RDC qui, d’ailleurs suscite le sentiment de refus chez les opposants congolais à cause de l’introduction de la machine à voter dans le processus électoral.

Alors qu’au pays comme à l’étranger, la préoccupation majeure demeure la tenue des élections le 23 décembre prochain telle que prévue par la Commission Électorale Nationales Indépendante et soutenue par l’Union Européenne et les Etas-Unis.