Par CAS-INFO

La Représentante du Secrétaire général des Nations unies a terminé mercredi une tournée dans l’Est du pays. Après avoir été à Bunia, Beni, Kindu, Bukavu et Uvira, Leila Zerrougui a appelé à la paix mercredi à Goma.

« Nous sommes dans une période assez tendue, dans un processus électoral où il y a beaucoup de contestations. Nous devons sensibiliser tout le monde au niveau national et provincial et pouvoir vraiment identifier les causes, les acteurs qui sont impliqués dans ce genre d’activités et rassurer les populations », a déclaré à la presse, la patronne de la Monusco.

Plus importante force de maintien de la paix dans le monde, la Monusco est souvent accusée de ne rien faire face aux violences dont sont victimes les populations civiles. Par ses visites dans l’est, sa nouvelle cheffe tente de redorer le blason, à l’approche des élections.

Dans cette optique, Mme Zerrougui a appelé les communautés locales de commencer par créer l’harmonie entre elle avant d’envisager des solutions sur le plan régional.