Par Grevisse Tekilazaya

La ville de Kinshasa est quasiment quadrillée par  les forces de l’ordre. Les militants de l’Opposition sont éparses. Ce matin 19 décembre à la place de l’échangeur, le point de ralliement pour la marche du Rassemblement, aucun mouvement. Tout est très bien surveillé.  Après la pluie, c’est l’image d’une ville morte.

Ce même constat s’observe dans quelques principaux centres d’attractions de Kinshasa, à l’instar du rond- point victoire et du rond-point Ngaba. Aussi,  les quartiers réputés proches de l’Opposition notamment Limete, Ngaba, N’djili, la police est déployée.  Frustrée, la population ne sait plus à quel saint se vouer. Les activités tournent encore au ralenti.